Salah Echallaoui : “Le système belge des cultes reconnus est exceptionnel”

dimanche 20 janvier 2019

Article du Vif/L’Express du 24/01/2019

Inspecteur en Fédération Wallonie-Bruxelles pour les cours de religion islamique, Salah Echallaoui, 56 ans, est le visage apaisant et prudent de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB).

Quarante-cinq ans, de 1974 à aujourd’hui, pour amener l’islam au même rang que les autres religions, n’est-ce pas long ?

La loi ne reconnaît pas le contenu philosophique d’une religion mais le temporel des cultes. Pour l’islam, cela a pris vingt-cinq ans, de 1974 à 1999. Les musulmans ont dû s’organiser, parce qu’on a fait les choses à l’envers

Autres Actualités

Mort de Samuel Paty : “L’enseignement laïc ne peut plus être pensé comme un mot magique”

Hicham Abdel Gawad, doctorant en sciences des religions à l’université libre de Bruxelles et l’université catholique de Louvain, et auteur de plusieurs essais, revient sur la nécessité de parler des croyances à l’école, afin de les laïciser.

Difficile de démarrer un texte à propos du drame innommable de la mort de Samuel Paty. Difficile, car que peut-on faire d’autre que témoigner une solidarité inconditionnelle avec les proches de la victime ? Que peut-on faire d’autre que communier fraternellement avec les élèves et collègues du regretté professeur dont tous ont témoigné de son professionnalisme et de son amour de l’enseignement ? Qu’espérer d’autre que le fait qu’une solidarité à l’échelle nationale s’établisse face aux abjects qui ont voulu une fois de plus balafrer la République et ses valeurs ? Peut-être qu’au fond il n’y a rien de plus à faire, rien de plus à dire ? Peut-être.

dimanche 18 octobre 2020


Pour une analyse complexe du phénomène du voile (carte blanche)

A la suite de l’arrêt de la Cour constitutionnelle du 4 juin 2020 en faveur de la Haute Ecole bruxelloise Francisco Ferrer qui prévoit désormais d’interdire le port des signes religieux, philosophiques et politiques, une manifestation a rassemblé plus d’un millier de jeunes filles et femmes voilées dénonçant avec force cet arrêt jugé liberticide.

mercredi 08 juillet 2020


Afficher toutes les Actualités

Ce site est la propriété de l’Institut de promotion des formations sur l’islam. Les articles de presse et les différents contenus sont mis à disposition du public à titre d’information. L’IPFI ne serait être tenu responsable pour la teneur ou l’utilisation des articles ou des liens hypertexte contenus dans le site qui incombe uniquement à leurs auteurs.