IPFI dans la presse

À propos de l’IPFI

Arrêté gouvernemental de la Communauté française portant désignation des membres du Comité de scientifique de l’IPFI


Arrêté gouvernemental de la Communauté française portant désignation des membres du Comité de direction de l’IPFI


Islam de Belgique

Entre 600 et 800 000 musulmans vivent aujourd’hui en Belgique, sans doute davantage depuis l’arrivée de réfugiés syriens et irakiens. En 2016,
à l’instigation du ministre Jean-Claude Marcourt, un Institut de promotion des formations sur l’islam fut mis en place afin de favoriser un islam adapté au contexte démocratique belge et européen. Qu’en est-il aujourd’hui ? Conversation à bâtons rompus sur ce thème entre deux Belges spécialistes de l’islam, Radouane Attiya et Kenan Görgun.

Le 15e jour le 16.09.2020


L’Institut pour l’islam tient son premier directeur

Tout va pouvoir être lancé. ” C’est très satisfaits du choix entériné que Françoise Tulkens et Andrea Rea, les deux coprésidents, ont annoncé ce mardi la nomination de Radouane Attiya comme premier directeur de l’Institut pour la promotion des formations sur l’islam.

Article la Libre.be 2 octobre 2018


L’Institut de promotion des formations sur l’islam est lancé

Le lancement de l’Institut de promotion des formations sur l’islam a eu lieu le 16 octobre dernier. Cet Institut est né à l’issue des travaux de la commission chargée, en 2015, par le ministre Jean-Claude Marcourt de favoriser un islam de Belgique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Un islam qui soit adapté au contexte démocratique belge et européen. Principal objectif : promouvoir la formation, dans une optique d’ouverture à toutes et tous.

Article site web ARES le 16 octobre 2017


Un institut public d’études islamiques à l’étude en Fédération Wallonie Bruxelles

Le ministre de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt (PS) a annoncé mardi le lancement prochain d’une étude de faisabilité pour la création d’un institut public d’études islamiques en Fédération. Face à la montée de l’intégrisme musulman, cet institut aurait pour mission de “soutenir le développement d’un islam de Belgique, et non d’un islam en Belgique, d’un islam importé”, a indiqué mardi M. Marcourt en commission du Parlement de la Fédération.

Article publié dans la Libre Belgique le 16 juillet 2013


À propos des formations

Bientôt des théologiennes dans les mosquées belges pour accompagner les femmes musulmanes

Des femmes vont bientôt occuper des postes à responsabilité dans et autour des mosquées belges. L’Exécutif des Musulmans de Belgique va engager 18 théologiennes et prédicatrices. La procédure est en cours, l’examen se profile et l’entrée en fonction est prévue dans les jours/semaines qui viennent. Ces femmes seront chargées d’accompagner spirituellement les femmes et les filles de la communauté musulmane, mais pas seulement.

Article RTBF.be le 7 février 2020


L’Université Catholique de Louvain formera des imams dès 2020: «Un grand pas dans le parcours d’institutionnalisation de l’Islam en Belgique»

Une formation civile des imams francophones commencera à partir de l’année académique 2020-2021 à l’UCLouvain, a annoncé vendredi le ministre de la Justice, Koen Geens.

Article Sudinfo.be le 31 janvier 2020


La Ministre Glatigny salue le développement d’une offre de formation à destination des imams, mais aussi ouverte au grand public

La Ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny se réjouit de la signature entre l’UCLouvain et l’Académie de formation et de recherches en études islamiques (AFOR) d’une convention visant au lancement de deux nouveaux certificats à destination des responsables des différents cultes, et notamment des futurs imams, mais aussi de toute personne intéressée par une formation sur le fait religieux dans nos sociétés.

Article du CFWB le 31 janvier 2020


Etre imam aujourd’hui

En Belgique, on compterait 600 imams dont 67 reconnus, donc fonctionnaires de l’État.
Qui sont-ils ?

Article Le Soir - 11 avril 2019


Imams et conseillers islamiques en formation

Le lundi 10 octobre débutait la formation en langue française des imams reconnus en Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale. Cette formation, d’une durée de quatre mois, est dispensée à raison de quatre heures par semaine, afin de doter les imams des outils linguistiques nécessaires pour favoriser leurs échanges avec les fidèles et l’ensemble de la société civile.

www.embnet.be : 25 octobre 2016


Ce site est la propriété de l’Institut de promotion des formations sur l’islam. Les articles de presse et les différents contenus sont mis à disposition du public à titre d’information. L’IPFI ne serait être tenu responsable pour la teneur ou l’utilisation des articles ou des liens hypertexte contenus dans le site qui incombe uniquement à leurs auteurs.